MA FORGE ET MES ÉCLATS D’AME
Difficile de savoir où tout a commencé ???

Probablement à Port aux Français, petit village perdu au bout du monde sur les terres australes et antarctiques françaises.

Quatorze mois de bonheur où le temps s’est posé en toute quiétude, loin de tout, loin du tumulte et de la civilisation.

Cet éloignement a joué un rôle prépondérant, je me suis penché sur mes envies, j’ai pris le temps de concrétiser de vieux rêves.
Ce fut pour moi l’occasion de forger ma première lame de façon totalement instinctive et sans aucune formation …mais avec le sérieux d’un « apprenti sorcier », convaincu d’effleurer un savoir ancestral.
Il est probable que la lame ne fut jamais trempée mais le couteau avait ce, je ne sais quoi, de précieux !!!


Onze années s'écoulèrent depuis mon retour des Kerguelen

J’avais repris le cours de ma vie qui me portait sans cesse d’un océan à l’autre, d’escales en escales.
Pas le temps de forger ….mais je ne me suis jamais beaucoup éloigné de la coutellerie car quantité de couteaux se succède dans la vie d’un marin.

Et un jour j’ai posé mon sac à La Baleine … petit village situé quelque part en Normandie, loin de tout, du tumulte mais pas trop loin de la civilisation…
Ici, ma vie a pris une dimension plus terrestre.

Des horizons de verdure ont remplacé les immensités océanes. Et j'ai pris le temps de me pencher sur mes envies …avec calme et sérénité : L'histoire se répétait .