Massai (juin 2010)

" Bergers, nomades, terribles guerriers, les Massaïs professaient un absolu
mépris pour tout ce qui n'était pas " eux "…
La terre entière entière était leur royaume.
Il y avait en chacun d'eux, une violence maîtrisée…
Un des moranes, les cheveux longs mêlés de fibre de sisal fit un pas en avant.
Il portait un long couteau aux lignes sauvages…fait d'acier, de corne et de bois
J'eus l'intuition que l'Afrique elle-même palpitait au travers de cette lame "

Bribes de textes retirés de " La beauté du monde " de Michel Le Bris et librement interprétés….
Ce couteau mesure 30 cm hors tout
La lame fait 18 x 3.7 cm pour 4 mm d'épaisseur
Le manche est constitué d'une mitre, de corne et de bois serpent.