Je suis passé de l’aquarelle à la forge avec une étonnante fluidité …
Je ne crois pas que l’un et l’autre soient incompatibles.
De l’eau au feu, il n’y a qu’une étincelle.

Aujourd’hui, la forge a pris le dessus.
Elle m’offre une créativité étourdissante… que ne me permettait plus la peinture.

Mes années de vagabondages de par le monde m’ont inspiré ces couleurs chaudes, parfumées et sucrées.
J’ai croisé certains de mes personnages, d’autres sont issus de carnets de voyages de grands photographes.
Mon imagination et mes souvenirs ont fait le reste …..

Mais voilà quelques uns de mes « regards ».

Je vous offre ces petits souffles de vent.