Vent de suroît




Le vent de suroît avait fait du ménage dans la cale avant du Black Raven.
L'arrimage avait été mis à rude épreuve mais avait résisté…
Une seule caisse avait dansé la gigue…c'était celle du Bosco qui en faisait l'inventaire et constatait les dégâts..
Il en sortait quelques objets pour les vérifier… une antique boussole, un morceau d'os décoré et un petit couteau
De sa voix rocailleuse, il jurait et maugréait. Les matelots se gardaient bien de la ramener… L'heure était au profil bas…


En réalisant ce petit pliant, j'ai cherché à préserver l'intégrité de mes poches, à les protéger des outrages
perforateurs des volutes ou lentilles qui prolongent habituellement les couteaux type " piémontais "
J'ai opté pour un système simple et fonctionnel.
La lame est en XC 75 trempée à l'huile, elle vient se caler sur un intercalaire, également en XC 75.
Le manche est en prunus pissardi